Risques industriels

Pompiers exercice
Crédit Stéphane Meyrieux

 

Un risque industriel majeur est lié à un événement accidentel se produisant sur un site industriel et entraînant des conséquences immédiates graves pour le personnel, les populations avoisinantes, les biens ou l’environnement.

Picto risque majeur Risque industriel

La Nouvelle-Calédonie compte 150 établissements industriels autorisés à exploiter une ou plusieurs installations classées pour la protection de l’environnement (ICPE). Parmi ceux-ci, sept établissements comportent des installations dites à haut risque industriel (HRI) et six autres établissements pouvant particulièrement présenter une problématique de sécurité civile.

En cas d’événement majeur, la population est avertie au moyen du signal national d’alerte diffusé par les sirènes présentes aux abords des sites industriels classés haut risque industriel. Les secours s’organisent à partir des plans préalablement établis.

En cas d’alerte, il est conseillé de :

  • suivre les médias ;
  • être attentif et se tenir informé de l’évolution de la situation et respecter les consignes émises par les autorités ;
  • s’éloigner de l’usine si vous êtes sur la route ;
  • ne pas chercher à rejoindre vos proches, ils se sont eux aussi protégés ;
  • se protéger le nez et la bouche avec un chiffon humide ;
  • éviter de téléphoner pour ne pas encombrer les lignes ;
  • ne pas se rendre sur les lieux de l’accident.
  • si l’ordre reçu est la mise à l’abri : se réfugier dans le bâtiment le plus proche, fermer les portes, volets et fenêtres, boucher les ouvertures, arrêter la ventilation ou la climatisation, ne pas sortir avant le signal de fin d’alerte sauf si l’ordre d’évacuation est donné.

Si vous êtes témoin d’un accident :

  • alerter les secours,
  • s'il y a des victimes, ne pas les déplacer (sauf nécessité absolue).