Sapeurs-pompiers volontaires

Les sapeurs-pompiers volontaires ont vocation à participer à l'ensemble des missions de sécurité civile Ces femmes et ces hommes concourent avec les pompiers professionnels aux actions de prévention, de formation et aux opérations de secours pour la sauvegarde des personnes, des biens et de l'environnement.

Les sapeurs-pompiers volontaires exercent soit au sein d’un centre de secours d’une commune, soit au sein de l’unité d’intervention de la sécurité civile.
Par opposition aux pompiers professionnels, l'activité de sapeur-pompier volontaire est à but non lucratif et ouvre droit à des indemnités horaires.

Conditions d’engagement

Les sapeurs-pompiers volontaires sont engagés pour une période de cinq ans, tacitement reconduite, en principe au grade de sapeur. La première année constitue une année probatoire.

L’activité de sapeur-pompier volontaire s'exerce avec obéissance, discrétion et responsabilité, dans le respect des dispositions législatives et réglementaires et notamment de la Charte du sapeur-pompier volontaire.

Le renouvellement de l'engagement est subordonné à la vérification périodique des conditions d'aptitude physique et médicale.

Cet engagement citoyen est librement consenti et ouvert à tous, cependant, il est régi par quelques conditions, précisées par la délibération n°130 du 18 novembre 2005  relative aux règles d’engagement des sapeurs-pompiers volontaires, comme :

  • avoir 16 ans minimum, avec un consentement écrit du représentant légal pour les mineurs ;
  • être en situation régulière au regard des obligations du service national ;
  • jouir de ses droits civiques ;
  • ne pas avoir eu de condamnation incompatible avec l’exercice des fonctions ;
  • remplir les conditions d’aptitude médicale et physique adaptées et correspondantes aux missions effectivement confiées.

Formation

Tout sapeur-pompier volontaire bénéficie d'une formation initiale à la suite de son engagement, adaptée aux missions exercées dans son centre de secours ou au sein de l’unité d’intervention de la sécurité civile,  puis d'une formation continue et de perfectionnement tout au long de sa carrière.

Cas particulier

Les sapeurs-pompiers qui exerce au sein de l’unité d’intervention de la sécurité civile ont des missions complémentaires à celles des communes, comme :

  • renfort des sapeurs-pompiers communaux lors d’un événement de sécurité civile dépassant les moyens ou les limites d’une commune ;
  • interventions spécifiques en Nouvelle-Calédonie dans les domaines d’intervention spécialisée (feux de forêt, risques technologiques, secours en milieu périlleux, sauvetages, déblaiements et événements climatiques, feux de navires, ...) ;
  • possibilité d’intervention sur l’ensemble du territoire calédonien, mais également en renfort sur l’ensemble de la zone Pacifique si nécessaire.

Dossier de candidature

Pour s'engager en qualité de sapeur-pompier volontaire, vous pouvez :

  • intégrer un centre de secours communal : il suffit d'adresser sa candidature  au maire de la commune de votre lieu de résidence ;
  • intégrer l’unité d’intervention de la sécurité civile : il suffit d'adresser sa candidature  au directeur de la sécurité civile et de la gestion des risques.

La liste complète des éléments à fournir est en téléchargement ci-dessous.

Si les règles générales qui définissent le statut des sapeurs-pompiers volontaires sont identiques et applicables à tous, les modalités de sélection des candidats et les critères mis en œuvre ressortent de la compétence des communes ou de la sécurité civile,  lesquels disposent d'un assez large pouvoir d'appréciation.

Pour en savoir plus, consulter la brochure Devenir sapeur-pompier.

Contact
Tél. : 20 77 00
Email : direction.dscgr@gouv.nc
https://securite-civile.nc