Cadets de la sécurité civile

Le dispositif national des cadets de la sécurité civile est expérimenté pour la première fois en Nouvelle-Calédonie au collège d’Apogoti à Dumbéa. Des collégiens vont suivre une formation à la prévention des risques et à la sécurité avec la Croix-Rouge et la direction de la Sécurité civile et de la gestion des risques (DSCGR) du gouvernement.

Photo cadet

 

Dès le collège, le dispositif des cadets de la sécurité civile responsabilise les élèves et les sensibilise aux comportements de prévention. Cette formation d’engagement citoyen favorise la mixité sociale et développe le sens civique chez les jeunes. Tout au long de l’année scolaire, les cadets découvrent différents domaines d’intervention des sapeurs-pompiers et ceux d’autres acteurs nationaux de la sécurité civile. Cette expérience enrichissante peut susciter des vocations et favoriser un engagement ultérieur des élèves.

Public concerné

Ce projet citoyen est réservé prioritairement aux élèves de 4ème et 3ème sur la base du volontariat avec accord parental. Les activités seront suivies durant l’année scolaire.

Le groupe sera composé d’une quinzaine d’élèves, en veillant à rechercher un juste équilibre et la plus large mixité sociale.

Objectifs de la formation

Le programme doit offrir aux jeunes la possibilité d’un véritable engagement, en leur permettant de vivre des expériences enrichissantes, de se sentir intégrés dans un projet de vie solidaire, de développer un sentiment d’appartenance à un objectif qui accroît la confiance en soi et développe leur sens des responsabilités.

L’engagement doit leur permettre d‘acquérir les réflexes citoyens (entraide, solidarité, dévouement) dans le domaine de la sécurité et de susciter l’éveil de possibles vocations dans ce domaine. Il peut constituer une étape dans la construction d’une future vie personnelle et professionnelle. Cette formation doit aider et motiver l’élève durant sa scolarité afin qu’il donne le meilleur de lui-même et qu’il soit reconnu dans l’engagement qu’il a contracté.

Elle s’appuie sur les objectifs suivants :

  1. Au titre de la culture du risque : Connaître son environnement, les risques et leur gestion :
  • L’analyse de son environnement, des risques et de leur gestion avec notamment un travail d’analyse sur le terrain et de recherche à l’aide d’outil numérique,
  • Les bons réflexes,
  1. Au titre de la culture de Sécurité Civile :

Être acteur s’investir au sein de l’établissement scolaire :

  • La sécurité civile et ses évolutions au cours du temps ;
  • La connaissance des acteurs de la sécurité civile, leur rôle, leurs compétences, leur champ d’action ;
  • Une formation aux gestes de premiers secours (PSC-1) ;
  • Une initiation à la sécurité incendie au sein de l’établissement scolaire.

Participer à la diffusion de la culture de sécurité civile :

  • Valoriser l’image des acteurs de la sécurité civile ;
  • Partager les valeurs des sapeurs-pompiers ;
  • Favoriser l’engagement des jeunes au sein de la sécurité civile ;
  • Participer au devoir de mémoire favorisant la solidarité (exposés, recherches, évènements relatifs à la construction mémorielle autour de personnages historiques).

Les compétences développées lors de la formation permettent aux jeunes de :

  • Faire preuve de responsabilité vis-à-vis d’autrui ;
  • Comprendre l’environnement, les risques, les menaces et les enjeux des « risques majeurs » ;
  • Réfléchir aux responsabilités individuelles et collectives ;
  • Identifier les risques et mettre en œuvre une conduite à tenir ou un comportement approprié ;
  • Réaliser les gestes de premiers secours ;
  • Maîtriser les principes de prévention et de lutte contre les incendies ;
  • Agir pour faciliter l’intervention des acteurs du secours ;
  • Intégrer et faire partager les valeurs de la République française et des sapeurs-pompiers ;
  • Participer à la promotion des filières : des jeunes sapeurs-pompiers, de cadets de la sécurité civile et de sapeurs-pompiers volontaires.