Feux de forêt

Vignette

Aussi dénommés localement « feux de brousse », les feux de forêt sont la plupart du temps allumés par l’être humain, par malveillance, imprudence ou négligence. 

Picto risque majeur Feux de Forêt

Les risques de propagation d’incendie dépendent surtout des conditions climatiques.

 

 

 

Tout ouvrir / Tout fermer
  • Informer les sapeurs-pompiers (18) ;
  • dans la nature, s’éloigner dos au vent ; 
  • rentrer dans le bâtiment le plus proche : un bâtiment solide et bien protégé est le meilleur des abris ;
  • respirer à travers un linge humide ;
  • suivre les instructions des sapeurs-pompiers.
  • Suivre les médias ;
  • être attentif, se tenir au courant de l’évolution de la situation et respecter les consignes émises par les autorités ;
  • s’habiller avec des vêtements de coton épais couvrant toutes les parties du corps ;
  • ne surtout pas utiliser de tissus synthétiques.
  • en voiture : ne pas sortir si l’on est surpris par un front de flamme, se positionner sur une zone dégagée et allumer les phares.
  • N’évacuer que sur ordre des autorités ;
  • fermer les bouteilles de gaz situées à l’extérieur et les éloigner si possible ;
  • ouvrir le portail du terrain ou de la propriété pour faciliter l’accès aux sapeurs-pompiers ;
  • fermer les volets, les portes et les fenêtres et arroser le bâtiment tant que le feu n’est pas là ;
  • boucher toutes les entrées d’air avec des chiffons mouillés (aérations, bas de porte, etc.).
Carte Prévifeu
Le meilleur moyen de lutte est encore d’éviter les incendies, mais cela nécessite la mobilisation de tous. Durant la saison des feux, la DSCGR et Météo France Nouvelle-Calédonie diffusent une carte de prévision des risques de feux de forêts, Prévifeu, chaque jour auprès du grand public vers 9 h pour l’aléa du jour et vers 17 h pour le lendemain.

La réglementation est évolutive selon le risque encouru :
  • risque faible à modéré (couleur verte) : suivre les recommandations d’usage et de bon sens ;
  • risque élevé (jaune) : éviter tout usage du feu à des fins non domestiques ;
  • risque très élevé (orange) : interdire l’usage du feu à des fins non domestiques, organiser une veille municipale de l’alerte, renforcer le dispositif opérationnel permanent, interdire l’accès motorisé aux massifs forestiers sensibles en assurant la fermeture matérielle des pistes ou voies (réglementation des communes et provinces) ;
  • risque extrême (rouge) : interdire l’usage du feu à des fins non domestiques et l’accès aux massifs forestiers sensibles, pré-positionner des moyens opérationnels, activer des patrouilles de surveillance (réglementation du gouvernement).
Qu’est-ce qu’un feu à usage domestique ?
L’arrêté n° 79 du 24 août 2012 définit le feu « à usage domestique » comme « un feu utilisé à des fins énergétiques et en particulier alimentaires, dans un environnement immédiat non naturel ». À titre d’exemple, si un feu de bois dans une case ou un barbecue sous un carport sont considérés comme à usage domestique, ce n’est pas le cas des feux de jardinage ou de préparation des champs, lesquels sont proscrits en cas de vigilance orange ou rouge.
Qu’est-ce que la SAFF ?
La saison administrative des feux de forêts (SAFF) est une période instituée depuis 2012 par arrêté du haut-commissaire, dans le cadre du plan ORSEC « feux de forêt ». Du 15 septembre au 15 décembre, une veille permanente est mise en place, avec armement d’une cellule spéciale activée H24 à la DSCGR.