Tsunamis

tsunami

Peu fréquents mais potentiellement très destructeurs, les tsunamis peuvent avoir pour origine les tremblements de terre (la cause la plus fréquente), des éruptions volcaniques sous-marines ou des glissements de terrain sous-marins. 

Picto risque majeur Tsunamis

Le système d’alerte actuel est basé sur les directives du plan ORSEC « Tsunami ». En cas de risque avéré, le plan ORSEC recommande l’évacuation de la bande côtière impactée située en dessous d’une altitude de 12 mètres.

En cas d’évacuation pendant un tsunami, il est conseillé de :

  • respecter les consignes et faire confiance aux équipes de secours ;
  • garder son calme ;
  • écouter la radio : horaires tsunami, consignes, etc. ; 
  • emmener le minimum : médicaments, nourriture, eau, vêtements, papiers importants, poste radio ;
  • rejoindre une zone de refuge ;
  • ne pas utiliser son véhicule ;
  • laisser ses enfants à l’école, ils sont pris en charge par leur établissement ;
  • éviter d’encombrer les lignes téléphoniques ;
  • s’éloigner du rivage et des cours d’eau.
Si vous n’avez pas le temps de préparer votre évacuation, éloignez-vous du rivage à plus de 300 m et/ou prenez de la hauteur à plus de 12 m d’altitude (étages de bâtiments solides ou relief sans approcher des cours d’eau).

Les différents sons d’alerte

Le signal d'alerte est diffusé par les sirènes tsunami puis relayé par les services publics et les médias. 

Signal d’alerte :

Son modulé de 1 min 3 fois de suite avec pause de 5 secondes entre chaque signal.
Écoutez le signal d’alerte :

Fin d’alerte :

1 son continu de 30 secondes.
Écoutez la fin d’alerte :

Essai :

1 son continu de 30 secondes, tous les premiers mercredis de chaque mois à midi.
Écoutez la fin d’alerte :